• Légende : Un décor en guise de touche finale. Sablé, marqueté, recouvert de bois rare, le ski en termine avec son cycle de fabrication, après plusieurs jours, voire une semaine de travail. « Il y a une âme dans chaque ski, dit Peter, un lien entre moi, la planche et la personne qui va la posséder. Le propriétaire fera lui-même ses patines et ça deviendra comme un vieil établi d’ébéniste, quelque-chose qu’on garde. »