• Légende : VUE DEPUIS LE SALEVE. Depuis le sommet situé à l’aplomb de Genève, accessible à pied, en téléphérique ou en voiture, la vue s’élargit sur les plaines du Genevois, de l’Albanais, la chaîne du Bargy et les Bornes jusqu’aux neiges éternelles du Mont-Blanc. Le Salève n’est rien d’autre qu’un pli calcaire, sorti de la molasse, qui a agrégé les pierres et les alluvions abandonnés par les glaciers. Une sacrée curiosité, géologique, botanique, faunistique, occupée dès l’époque Néolithique et qui n’a cessé, depuis, d’exercer une fascination, auprès des moines puis des scientifiques et des spéléologues, qui y inventèrent la « varappe », et enfin des artistes, qui ont séjourné en son pied (Wagner, Ruskin, Lamartine).