• Légende : Chevril : si le barrage, avec ses 235 millions de m3 d’eau stockés, est la clef de voûte du système de production hydroélectrique de Haute-Tarentaise, il n’est en réalité qu’un maillon du dispositif. Turbinée dès l’aval du barrage à l’usine des Brévières, l’eau est ensuite acheminée, 750 mètres plus bas, vers la centrale de Malgovert, qui constitue le cœur du système de production hydroélectrique de cette zone montagneuse. Arrivant sous haute pression, la « houille blanche » est alors turbinée puis transformée en électricité via un alternateur, et cette électricité est ensuite transférée, à la puissance adéquate, à travers les lignes à haute tension. Ici, l’une des turbines de Malgovert est l’objet d’opérations de maintenance.